À Cassandre

À Cassandre

 

Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avait déclose
Sa robe de pourpre au soleil,
A point perdu cette vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au votre pareil.

 

Las ! voyez comme en peu d’espace,
Mignonne, elle a dessus la place,
Las, las ses beautés laissé choir !
Ô vraiment marâtre Nature,
Puisqu’une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !

 

Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que votre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez votre jeunesse :
Comme à cette fleur, la vieillesse
Fera ternir votre beauté.

 

Pierre de Ronsard, 1552

Cassandre Salviati

Cassandre Salviati

Dans ce poème, Ronsard s’adresse à la jeune Cassandre Salviati, fille d’un banquier italien, qu’il a rencontrée le 21 avril 1545, lors d’un bal à la cour. Le poète a 20 ans, tandis que la belle dont il tombe amoureux en a 14. Mais la jeune fille quitte Blois le lendemain de la fête et Ronsard doit renoncer à elle. De toute façon, il ne peut pas se marier : il a déjà choisi de consacrer sa vie à Dieu. Il est, depuis 1543, sous les ordres mineurs. Pouvait-il faire autrement? Ce «cadet de petite noblesse» (Lazard, n.d.), à demi-sourd suite à une maladie, s’est vu contraint de renoncer à une carrière militaire ou diplomatique à laquelle il aurait pu prétendre.

 Le poète, apprécié à la cour des Valois, se console de ses déboires amoureux en constituant deux ans plus tard, avec son ami Joachim du Bellay et quelques autres poètes, un cercle littéraire, la Pléiade dont l’objectif est de promouvoir la langue française face à l’omnipotence du latin et de l’italien.

Herodote.net, 2018

En 35 ans, le poète Ronsard a écrit une œuvre abondante et variée. Dans les Amours (1552), recueil de sonnets dédiés à Cassandre, il loue l’amour impossible (Lazare, n.d.).

Peu importe la personnalité réelle de la fille du banquier Salviati. Cassandre n’a d’individualité que littéraire. Comme les autres visages de femme de l’œuvre de Ronsard, elle correspond à un genre poétique (…).

Lazard, n.d.

Réalisation et voix : Michel Lecré

Musique : « Douce Dame Jolie » de Guillaume de Machaut.

Club Photo Biviers

TRAVAUX CITÉS

Herodote (2018). 21 avril 1545. Pierre de Ronsard rencontre Cassandre au bal. https://www.herodote.net/21_avril_1545-evenement-15450421.php

Lazard, Madeleine (n.d.). Pierre de Ronsard, Les Amours de Cassandre avec supplément musical. https://francearchives.fr/fr/commemo/recueil-2002/39250

Illustration : Auteur inconnu (1552). Portrait de Cassandre Salviati à 20 ans, en frontispice des Amours de Pierre de Ronsard. . Récupéré sur https://commons.wikimedia.org

Ajoutez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.