WOOCS 1.2.5

Comment il ne faut pas écrire, d'Antoine Albalat.

Le cri | Edvard Munch

Il y a peu, j’écrivais un billet intitulé L’indispensable relecteur et je m’appuyais sur les écrits du critique littéraire du XXe siècle, Antoine Albalat. Dans un autre billet intitulé L’originalité dans l’écriture d’un roman, je reprenais les propos de l’ouvrage Comment on devient écrivain de ce même auteur, tant il m’était impossible d’ajouter quoi que ce soit à ses écrits. Mais, quelle ne fut pas ma surprise quand il m’a été donné de m’apercevoir que, en 2015, Le Devoir faisait la promotion d’une édition, annotée et commentée, de Comment il ne faut pas écrire d’Antoine Albalat! « (…) Antoine Albalat offre ici une amusante et formidable leçon de stylistique, qui, même vieille de presque 100 ans, n’a rien perdu de sa justesse », nous dit Le Devoir. Ô combien cela est vrai!

Mais, sachez que vous pouvez lire la version originale de cet ouvrage ici, sur Gallica, la Bibliothèque nationale de France en ligne. Et, bien sûr, je ne peux que vous en conseiller la lecture.

L’ouvrage est composé de 15 chapitres totalisant un peu moins de 300 pages. L’auteur, qui a enseigné l’art d’écrire, explique, dans les 14 premiers chapitres, ce qu’un auteur ne doit pas écrire, partant du principe « qu’il est plus facile d’éviter un défaut que d’acquérir une qualité (…) ». Il passe en revue les styles que les modes ont tantôt valorisés tantôt rejetés. Il montre l’importance du choix des mots et des tournures de phrases. Il s’appuie sur des exemples concrets pour étayer ses démonstrations. Puis, il termine son livre avec un chapitre fort instructif sur la critique littéraire.

À lire donc sans modération : Antoine Albalat : Comment il ne faut pas écrire. Les ravages du style contemporain. Librairie Plon. Paris. 21e édition.

Chapitre 1 : Faut-il écrire comme on parle?
Chapitre 2 : Le style et les livres qui vieillissent.
Chapitre 3 : Le rôle des verbes dans le style.
Chapitre 4 : L’emploi des adjectifs.
Chapitre 5 : De la valeur des images.
Chapitre 6 : Les ravages du régime indirect.
Chapitre 7 : Du style « fabriqué ».
Chapitre 8 : Du style archaïque.
Chapitre 9 : L’abus des maximes et des sentences.
Chapitre 10 : Mauvais style psychologique.
Chapitre 11 : Les ravages du style philosophique.
Chapitre 12 : Le style-substantif.
Chapitre 13 : Les tournures et locutions vicieuses.
Chapitre 14 : Les auteurs et la destinée des mots.
Chapitre 15 : Les conditions de la critique littéraire.

Ajoutez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Logo d'Ebookine et son favicon

Une plateforme de vente de ebooks pour auteurs indépendants ou autoédités

  • Le numérique, c’est l’avenir…
  • Sortez de la noyade dans les titres d’Amazon.
  • Rejoignez le lecteur qui boycotte le géant américain.
  • Rejoignez une plateforme dédiée aux auteurs comme vous!
  • Ayez au bout du fil le technicien et propriétaire d’Ebookine.
  • Nous nous alignons sur les redevances d’Amazon.
  • Le placement du livre en ligne est gratuit!
  • Vous pouvez être ici et partout ailleurs.
  • Ça ne coûte que le temps de renseigner un formulaire.
facilisis mattis odio ipsum suscipit luctus